FEEDLAME

FEEDLAME

FEEDLAME

Boiteries chez les jeunes bovins : établissement d’une base de connaissances

Les boiteries sont de plus en plus signalées chez les jeunes bovins (JB) en engraissement mais les éleveurs et leurs conseillers manquent de connaissances et de solutions adaptées pour les maîtriser. Dans ce projet, conçu en partenariat avec l’Institut de l’Elevage, des études épidémiologiques vont être menées à grande échelle pour apporter des connaissances de base.
Vache1

Crédit photos : Anne Relun

Description du projet

Près de la moitié des veaux mâles allaitants et 14% des veaux mâles laitiers sont engraissés en bâtiment en tant que jeunes bovins en France. Les boiteries sont de plus en plus rapportées et sont devenues la principale cause de pertes économiques et d’atteinte au bien-être dans certains ateliers d’engraissement. Du fait du manque d’information disponible, des difficultés d’observation et de contention, les boiteries sont probablement sous-estimées et prises en charge de manière inadéquate par les éleveurs, avec le recours souvent injustifié à un traitement antibiotique en première intention et l’absence d’analgésie. En parallèle les mesures de contrôle conseillées sont extrapolées des connaissances acquises chez les vaches laitières, alors que les origines des boiteries et facteurs clés de contrôle sont probablement différents et nécessiteraient la mise en place de mesures spécifiques.

Le projet FEEDLAME vise à obtenir et diffuser des connaissances sur les boiteries chez les jeunes bovins élevés en bâtiment en France. Des études épidémiologiques observationnelles seront mises en œuvre pour :

    (i)     estimer la prévalence et décrire la sévérité et la localisation des lésions podales responsables de boiteries chez les jeunes bovins en France

    (ii)    explorer les facteurs pouvant favoriser ces lésions

    (iii)    estimer l’impact de ces lésions sur les performances de production (qualité de carcasse, âge à l’abattage …)

    (iv)    évaluer la perception des éleveurs de jeunes bovins vis-à-vis des boiteries, identifier leurs pratiques et attentes ainsi que les freins et leviers pour leur contrôle.

Ce projet permettra de sensibiliser l’ensemble des acteurs de la filière à l’importance clinique et économique des boiteries chez les jeunes bovins, de promouvoir l'usage raisonné des antibiotiques et d’identifier de premiers leviers de contrôle utilisables en élevage. Il apportera des données essentielles pour l’élaboration de futures études scientifiques. En termes de potentialité d’innovations industrielles, ce projet facilitera la mise en place d’études multipartenaires pour évaluer de nouvelles solutions de détection et de contrôle des boiteries adaptées à la situation des jeunes bovins élevés en bâtiment.

Dates du projet :

15/05/2022 - 30/09/2025

Partenaires

Institut de l'Elevage

Financement

Carnot France Futur Elevage

Personnes impliquées dans BIOEPAR

Nadine Brisseau ; Raphaël Guatteo ; Sarah Ishak (PhD) ; Anne Lehébel ; Guillaume Morgant ; Anne Relun

Personne à contacter

Anne Relun : anne.relun@oniris-nantes.fr

Résultats

Aucun pour le moment.

Liens

Aucun.

Autres informations

Aucune pour le moment.

Date de modification : 11 septembre 2023 | Date de création : 02 mai 2023 | Rédaction : AR