Projets passés

Projets et travaux terminés

  • AEROFISH : Étude de l’infection à  Aeromonas spp. en élevage de poissons d’étang et en salmoniculture en Pays de la Loire 
  • ATOM : Automatiser la chaîne logicielle du modèle épidémiologique à l’outil d’aide à la décision
  • Efficacité économique d'action de maîtrise : Ce champ thématique vise à identifier les freins et les leviers concernant un choix opéré parmi différentes options de stratégies de maîtrise ainsi qu’à en évaluer le rapport coût-bénéfice de façon à éclairer de façon pertinente les décideurs professionnels et/ou publics
  • Alter for fish (A2F) : Efficacité et innocuité d’alternative(s) aux antibiotiques pour le poisson d’élevage (projet Ecoantibio 2 : 2018 – 2020)
  • AVENIR : Alimentation Valorisation Et Nutrition Insecte Recherche. Mise au point d’un itinéraire technique pour l’élevage d’insectes et le développement d’ingrédients à base d’insectes à l’échelle industrielle
  • ANTIBIOFISH : Vise à décrire l’évolution de l’antibiorésistance des souches d’Aeromonas et de Yersinia ruckerii isolées de poissons malades sur les 40 dernières années
  • CADENCE : ANR – 2016-2021. Propagation de processus épidémiques sur des réseaux dynamiques de mouvements d’animaux avec application aux bovins en France
  • COLISEE : Maîtrise de la colibacillose aviaire en élevage de poulet de chair
  • EcoXtractProtéines : Une extraction des huiles végétales plus écologique pour une nutrition animale plus saine
  • EQUIBIO : « Maintenir l’équilibre : concept et approche pour la santé et le bien-être animal en élevage biologique de ruminants », projet financé dans le cadre du méta-programme GISA
  • ERIAH : Le réseau ERIAH (Economic Reasoning for Improved Animal Health) a pour vocation de rassembler une communauté de chercheurs venant de diverses disciplines autour des questions d’économie de la santé animale. Il réunit une grande part des économistes francophones dont les recherches empiriques ont trait à la santé des animaux de production et s’ouvre à la fois aux chercheurs en sciences vétérinaires, aux économistes d’autres domaines, et à l’international
  • Évaluer une stratégie de maîtrise : L’objectif de la modélisation à l’échelle d’une métapopulation est à la fois de permettre de mieux cerner les paramètres clés impliqués dans la diffusion des agents pathogènes entre troupeaux mais également de prédire ex-ante l’efficacité attendue de différentes stratégies de maîtrise des maladies à l’échelle d’une population
  • Facteurs de risque sanitaire : L’identification des facteurs de risque et la quantification de leurs effets sur la survenue des troubles de santé, incluant l’exposition aux agents pathogènes, est critique pour l’élaboration de mesures de maîtrises pertinentes contre les maladies enzootiques et/ou multifactorielles
  • Fièvre Q : Coxiella burnetii, agent d’une zoonose d’actualité : la Fièvre Q. a) Enjeux de santé publique, b) Enjeux en santé animale, c) Enjeux socio-économiques
  • FORESEE : L'interaction virus-hôte-environnement et les facteurs à l'origine de l'émergence, de la propagation et de la persistance des agents pathogènes : La fièvre de la vallée du Rift (FVR) comme étude de cas (financement INRAE, métaprogramme GISA)
  • GenTORE : Phénotypage de précision pour une agriculture animale efficace
  • Grazy DaiSy : Évaluation technique et sanitaire de nouveaux modes de conduite des génisses laitières avec des adultes en agriculture biologique
  • Graine de lin : La graine de lin pour booster les performances des vaches
  • Hétérogénéité hôtes et vecteurs : La sensibilité d'un hôte vis-à-vis d'un agent pathogène et l'excrétion de ce pathogène peuvent varier entre individus et au cours du temps chez un même individu. De plus, la structure de contact entre les hôtes peut être hétérogène dans le temps et dans l'espace. Cette thématique de recherche est dédiée à la détermination de l'influence de l'hétérogénéité des populations d'hôtes et de vecteurs sur la dynamique de propagation d'agents pathogènes
  • Impact des maladies : Longévité, croissance, reproduction, production laitière sont autant de paramètres potentiellement impactés de façon clinique ou subclinique lors de maladies
  • IMPRO : Impact matrix analysis and cost-benefit calculations to improve management practices regarding health status in organic dairy farming
  • IResPig : Immune response in the context of co-infections with respiratory pathogens in pigs
  • La BVD : La maîtrise de l’infectionn des bovins par le virus de la Diarrhée Virale Bovine (BVD). Le virus responsable du complexe diarrhée virale bovine (BVD)/maladies des muqueuses (MD) est à l’origine de pertes économiques importantes pour les éleveurs (mortalités, impact zootechnique). La maîtrise de cette infection a longtemps été laissée à l’initiative individuelle de l’éleveur. Depuis près de 10 ans, compte tenu de ces enjeux, des programmes collectifs de maîtrise de la propagation de cet agent pathogène ont été mis en œuvre par les organisations d’éleveurs
  • La Paratuberculose : La paratuberculose est une infection fréquente dans les troupeaux de bovins, à l’origine de graves pertes économiques consécutives aux réformes/mortalités ainsi qu’à la diminution des performances zootechniques des animaux atteints
  • MARIAGE : Impact économique de la reproduction en élevage bovin laitier. Monitoring automatisé de la reproduction : innovations et applications pour l'élevage bovin laitier
  • MedVetFQ : Risque zoonotique : état des lieux, représentations et attitudes des médecins et des vétérinaires – l’exemple de la Fièvre Q en Bretagne
  • Métaprév : Prévention des troubles métaboliques et infectieux du péri-partum en élevage laitier : facteurs clés et moyens de maîtrise pendant la période sèche
  • MIHMES : Multi-scale modelling, from animal Intra-Host to Metapopulation, of mechanisms of pathogen spread to Evaluate control Strategies (financement PIA-ANR-FEDER Pays de la Loire)
  • OSCAR : Dans les paysages agricoles où l'élevage bovin occupe une surface importante, les pâtures jouxtent des écosystèmes naturels fréquentés par une faune sauvage diversifiée qui partage avec les bovins de nombreux agents pathogènes communs. Le passage de ces agents pathogènes est possible via des vecteurs de maladies comme les tiques, principaux en Europe de par leur rôle en santé humaine et animale. Par ailleurs, ces paysages évoluent notamment sous l'action des changements globaux et plus particulièrement des changements d'utilisation des terres
  • Park Community : Tiques et agents pathogènes transmis dans un contexte de réserve zoologique dédiée aux cervidés/bovidés
  • PICSAR : Évaluation de stratégies de maîtrise de la paratuberculose bovine intégrant sélection génétique, biosécurité et gestion de l'exposition en élevage
  • Prédictions des modèles épidémiologiques et économiques : L' objectif est double : a) maîtriser les outils de modélisation et d’analyse de modèles pour étudier / paramétrer des modèles complexes, b) comprendre l’influence des hypothèses de modélisation sur les prédictions des modèles en épidémiologie et en économie de la santé animale
  • PPApred : Prédire la propagation de la peste porcine africaine (PPA) à l’interface faune sauvage / élevage porcin (financement : DSA, INRAE)
  • RedAB : Rationaliser l’usage des antibiotiques en élevage bovin avec des outils innovants pour la formation et le conseil
  • Reproscope : Impact économique de la reproduction en élevage bovin laitier
  • Robustinfer : Combiner et estimer : vers une réduction de la complexité des données pour une meilleure calibration des modèles épidémiologiques dynamiques à grande échelle
  • SAEB : Le réseau SAEB (Santé Animale en Elevage Biologique) a été créé fin 2012 dans le cadre du méta-programme Gestion Intégrée de la Santé Animale dans le but de favoriser le développement des recherches dans le domaine de la santé animale en Agriculture Biologique
  • SANT'Innov : Innover dans les filières de produits animaux pour concilier écologisation et compétitivité : perspective santé animale
  • Troubles respiratoires : Dans la région Pays de la Loire, la production de viande bovine à partir de jeunes bovins mâles non castrés est très développée. Regroupés dans des bâtiments dès l’âge de 6-8 mois, les troubles respiratoires représentant le premier trouble de santé
  • UMT Santé des Bovins : L’UMT « Maîtrise de la Santé des Troupeaux Bovins » est une équipe-projet de recherche & développement, créée en 2008, et localisée principalement au sein de l’UMR ONIRIS-INRA Biologie, Epidémiologie et Analyse de Risque en Santé Animale BIOEPAR. Son renouvellement a été acté en 2013 pour un nouveau projet de 5 ans
  • VAGABOND : Utilisation de la géolocalisation pour l’optimisation du pâturage des bovins
  • Valeur informative des tests : Afin de conduire des études d’épidémiologie descriptive et analytique, il est nécessaire de disposer d’outils fiables permettant de mesurer finement les états de santé
  • Xenobio-tick : Séquencer le transcriptome des tiques pour le développement de nouveaux acaricides

Date de modification : 30 janvier 2024 | Date de création : 30 janvier 2024 | Rédaction : ML