ROADMAP

ROADMAP

ROADMAP

Rethinking of Antimicrobial Decision-systems ​in the Management of Animal Production

"Contribuer à la lutte contre la résistance aux antimicrobiens résultant de la production d'animaux d'élevage et à une réduction globale de l'usage des antimicrobiens et de son impact sur l'environnement, la santé animale et la santé publique (approche One Health)".

ROADMAP est un projet de quatre ans financé par l'UE qui vise à favoriser la transition vers une utilisation prudente des antimicrobiens dans la production animale dans une grande variété de contextes, en favorisant une repensée des systèmes décisionnels antimicrobiens tout au long de la chaîne alimentaire.

Plus précisément, le projet aboutira à l'élaboration d'options pour réduire l'usage d'antimicrobiens dans l'agriculture. ROADMAP répond aux impacts souhaités grâce à une approche multi-acteurs, avec un consortium interdisciplinaire composé de chercheurs de différents domaines (économie, sciences sociales, animales et vétérinaires), ainsi que de conseillers et consultants d'organisations de professionnels de la santé animale et de parties prenantes et de décideurs aux niveaux national, européen et international.

En identifiant les principaux moteurs de l'usage d'antimicrobiens et en étudiant les pratiques actuelles dans différents contextes, ROADMAP contribue à favoriser la transition vers une utilisation d'antimicrobiens prudente en repensant les systèmes décisionnels antimicrobiens dans la gestion de la production animale. En particulier, ROADMAP contribue à :

  • La protection de la santé et du bien-être des animaux grâce à l'amélioration de la prévention et du contrôle en matière de santé animale ;
  • La protection de la santé humaine par la préservation de l'arsenal antibiotique, un meilleur contrôle de la propagation des bactéries résistantes et l'amélioration de la sécurité alimentaire et de la sécurité alimentaire ;
  • La protection de l'environnement par un meilleur contrôle de la propagation des bactéries résistantes (par les déchets agricoles en particulier).

L'objectif global de ROADMAP est de favoriser les transitions vers un usage d'antimicrobiens prudent en production animale dans des contextes très variés. Ce changement sera réalisé grâce à l'amélioration des systèmes décisionnels antimicrobiens tout au long de la chaîne d'approvisionnement alimentaire et pharmaceutique. L'originalité de ROADMAP réside dans le fait que, pour la première fois, un projet applique les approches conceptuelles "systèmes alimentaires" et "voies de transition" au thème de l'usage d'antimicrobiens. Jusqu'à présent, la recherche s'est concentrée sur les solutions techniques et les changements de comportement, mais pas sur une compréhension plus large de la dynamique systémique et donc des changements nécessaires. Le nouveau cadre théorique et méthodologique de ROADMAP lui permet d'apporter de nouvelles connaissances et solutions à la question cruciale de la résistance aux antimicrobiens.

Dans une perspective interdisciplinaire et multi-acteurs, ROADMAP aborde le défi le plus important de la lutte contre la résistance aux antimicrobiens, à savoir trouver des solutions adaptées aux contextes locaux. Il tirera les leçons des pays et des systèmes de production qui ont déjà réduit l'usage d'antimicrobiens et s'appuiera sur les expériences réussies pour élaborer des scénarios de transition capables de mobiliser tous les acteurs impliqués dans la gestion de la santé animale (des éleveurs et des vétérinaires aux industries en amont et en aval et aux autorités publiques). De plus, en réalisant des travaux sur le terrain dans différentes régions d'Europe et dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, ROADMAP contribue à harmoniser les tendances et la dynamique vers une utilisation prudente des antimicrobiens chez les animaux d'élevage.

Enfin, ROADMAP a un impact sur un large éventail d'acteurs impliqués dans la refonte de la gestion de la production animale. En combinant les sciences économiques, sociales, animales et vétérinaires, ROADMAP fournira non seulement des solutions techniques efficaces pour promouvoir un usage d'antimicrobiens prudent, mais aussi des outils et des incitations socio-économiques qui garantiront leur acceptabilité et donc leur mise en œuvre. Les voies de transition impliquant toutes les chaînes d'approvisionnement alimentaires et pharmaceutiques permettront en effet de favoriser une réduction globale de l'usage d'antimicrobiens, portée par une combinaison de stratégies adaptées aux différents systèmes de production.

Contact

Site web du projet: https://www.roadmap-h2020.eu/

Membres de BIOEPAR impliqués: 

Le projet est porté par Nicolas Fortané de INRAE 

Date de modification : 11 septembre 2023 | Date de création : 12 décembre 2019 | Rédaction : AC