COST Harmony

COST Harmony

COST Harmony

Novel tools for test evaluation and disease prevalence estimation

Les études épidémiologiques évaluant la prévalence de la maladie sont d'une importance cruciale pour l'identification et le contrôle des agents pathogènes chez l'homme et les animaux (y compris les zoonoses et les foyers d'origine alimentaire). Toutefois, les pays recueillent généralement les données de la manière la mieux adaptée à leurs besoins spécifiques, et les stratégies d'échantillonnage et les méthodes de diagnostic non normalisées produisent des estimations de prévalence qui ne peuvent être comparées directement. D'où la nécessité d'une harmonisation, qui a souvent été soulignée dans les rapports des institutions compétentes de l'UE, comme l'ECDC et l'EFSA. Malgré l'existence de méthodes statistiques appropriées - les modèles bayésiens de classes latentes (BLCMs) - qui tiennent compte de la précision imparfaite du processus de diagnostic et produisent des estimations de prévalence comparables, le nombre d'études de recherche et de rapports scientifiques qui les utilisent est faible comparativement au nombre de cas où l'utilisation de ces méthodes aurait été optimale. L'objectif du COST Harmony est de coordonner et de promouvoir la mise en œuvre des BLCMs par le réseautage et le transfert de connaissances entre les experts en BLCM et les chercheurs travaillant en statistique, épidémiologie, diagnostic et santé des populations. 

Le projet a pour ambition : 

  1.  d'accroître la visibilité et la collaboration des chercheurs en matière de BLCM,
  2.  de promouvoir l'engagement des parties prenantes,
  3.  d'offrir des possibilités de formation et de réseautage aux ECIs et aux chercheurs des ITC,
  4.  de créer des possibilités de formation distinctes pour les décideurs et les parties prenantes,
  5.  de créer un dépôt en ligne gratuit des BLCMs,
  6.  de créer une société internationale des BLCMs et
  7.  d'organiser la première conférence internationale de cette société.

L'atout le plus important de ce réseau est son caractère interdisciplinaire et son vaste réseau de participants.

Aurélien Madouasse, BIOEPAR, est responsable du Working group 4: Certification of disease freedom BLCMs.

Date de modification : 11 septembre 2023 | Date de création : 10 décembre 2019 | Rédaction : AC